Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Grand Prismatic Spring (18/08/2017)

Publié le par Laurentdruez

La journée fut consacrée aux sites géothermiques de l’ouest du parc du Yellowstone : le Lower Geysir Basin, le Midway Geysir Basin et le Upper Geysir Basin. C’est moins que prévu, mais le Parc est plus que bondé, beaucoup plus qu’en 2001. Est-ce une évolution à la hausse du tourisme dans ce parc, ou une affluence exceptionnelle du fait de l’éclipse ? Je ne sais pas… Nous prenons donc notre mal en patience pour s’adapter aux attentes et désagréments que cela engendre, mais ça n’enlève absolument rien à l’éblouissante beauté du site: des couleurs improbables, des formes étranges, des odeurs ... odorantes! Le travail de l'eau, des minéraux, de la géothermie, des bactéries et autres,  est une véritable oeuvre d'art!

Vous aurez parfois du mal à comprendre l'échelle ou le pourquoi du comment des photos, mais c'est ça qu'est bien!

Lower Geysir Basin, Clepsydra Geysir

Lower Geysir Basin, Clepsydra Geysir

Lower Geysir Basin

Lower Geysir Basin

Lower Geysir Basin, Fountain Paint Pot

Lower Geysir Basin, Fountain Paint Pot

Lower Geysir Basin, Leather Pool

Lower Geysir Basin, Leather Pool

Lower Geysir Basin

Lower Geysir Basin

Midway Geysir Basin

Midway Geysir Basin

Midway Geysir Basin

Midway Geysir Basin

Midway Geysir Basin, Grand Prismatic Spring

Midway Geysir Basin, Grand Prismatic Spring

Midway Geysir Basin, Grand Prismatic Spring

Midway Geysir Basin, Grand Prismatic Spring

Midway Geysir Basin

Midway Geysir Basin

Midway Geysir Basin, un balbuzard (osprey)

Midway Geysir Basin, un balbuzard (osprey)

Midway Geysir Basin, au départ de la randonnée vers le point de vue surplombant le Grand Prsmatic

Midway Geysir Basin, au départ de la randonnée vers le point de vue surplombant le Grand Prsmatic

Midway Geysir Basin, Grand Prismatic Spring

Midway Geysir Basin, Grand Prismatic Spring

Midway Geysir Basin, Grand Prismatic Spring

Midway Geysir Basin, Grand Prismatic Spring

Midway Geysir Basin, Grand Prismatic Spring (avec l'Old Faithful, c'est bien lui la star du Parc)

Midway Geysir Basin, Grand Prismatic Spring (avec l'Old Faithful, c'est bien lui la star du Parc)

Midway Geysir Basin, Grand Prismatic Spring

Midway Geysir Basin, Grand Prismatic Spring

Le pygargue à tête blanche, emblême des Etats-Unis

Le pygargue à tête blanche, emblême des Etats-Unis

Upper Geysir Basin, Biscuit Basin

Upper Geysir Basin, Biscuit Basin

Upper Geysir Basin, Biscuit Basin

Upper Geysir Basin, Biscuit Basin

Upper Geysir Basin, Biscuit Basin

Upper Geysir Basin, Biscuit Basin

Upper Geysir Basin, Biscuit Basin

Upper Geysir Basin, Biscuit Basin

Upper Geysir Basin, Biscuit Basin, Sapphire Pool

Upper Geysir Basin, Biscuit Basin, Sapphire Pool

Upper Geysir Basin, Biscuit Basin

Upper Geysir Basin, Biscuit Basin

Upper Geysir Basin, Biscuit Basin, Artemisia Geyser

Upper Geysir Basin, Biscuit Basin, Artemisia Geyser

Upper Geysir Basin, Morning Glory Pool

Upper Geysir Basin, Morning Glory Pool

Sur la route du retour à l'hôtel

Sur la route du retour à l'hôtel

Sur la route du retour à l'hôtel

Sur la route du retour à l'hôtel

Sur la route du retour à l'hôtel

Sur la route du retour à l'hôtel

Au Canyon Street Grill, à West Yellowstone

Au Canyon Street Grill, à West Yellowstone

Voir les commentaires

Grand Teton / Yellowstone (17/08/2017)

Publié le par Laurentdruez

Aujourd’hui nous quittons notre hôtel de Teton Village, qui se trouve sur la ligne de centralité de l’éclipse, pour laisser la place à ceux qui ont réservé 4 ans à l’avance… Direction l’hôtel le plus proche de cette ligne, encore disponible en janvier dernier et encore abordable : l’Al’s Westward, à  West Yellowstone. Pour s’y rendre, nous devons traverser tout le parc de Grand Teton et une bonne partie du Yellowstone : de quoi s’occuper, donc…

Nous sommes d’abord allés sur les rives du Jackson Lake, au Visitor center de Colter bay, pour assister à la conférence d’un ranger , à propos de l’éclipse. Les enfants ont ensuite pu valider leurs carnets d’activités auprès d’un autre ranger, et prêter serment, pour devenir Junior Ranger du parc de Grand Teton.

Nous sommes ensuite partis pour une rando de 3 miles, sur le même site, en direction de 2 lacs : le Heron Pond et le Swan Lake.

Nous avons ensuite roulé plein Nord, pour sortir de Grand Teton National Park et entrer dans le Yellowstone National Park, en longeant tout d’abord les impressionnantes gorges de la Lewis River.

Le Yellowstone est le tout premier Parc National au monde (1872). C’est le royaume des grands mammifères  et des geysers (dont il rassemble la moitié se trouvant sur notre planète). C'est également la caldeira d'un des plus gros et puissants volcans au monde. Simplement endormi depuis quelques dizaines de milliers d'années et dont le réveil serait cataclysmique à l'échelle de la planète. Depuis 2001 je rêvais d’y retourner, c’est maintenant chose faîte !

Après une halte au Visitor center de Grant Village, nous sommes allés voir l’éruption du fameux Old Faithful. Ce geyser crache toutes les 90 minutes de 14 000 à 32 000 litres d’eau, jusqu’à 55m de hauteur.

Il restait un nouvel arrêt imprévu , près de Madison, quand les montoirins repérèrent au bord d’une rivière, quelques bisons. Mastodontes aussi caImes, qu’impressionnants et imprévisibles !

Nous sommes ressortis du Parc par sa porte Ouest, pour s’installer dans notre hôtel, à West Yellowstone.  Ce sera notre « maison » pour 5 jours.

 

Reflet du Mont Moran (3842m) sur le Jackson Lake

Reflet du Mont Moran (3842m) sur le Jackson Lake

Oxbow Bend, observation de pélicans

Oxbow Bend, observation de pélicans

Colter Bay Visitor Center. Serment des Junior Rangers

Colter Bay Visitor Center. Serment des Junior Rangers

Pique-nique à Colter Bay

Pique-nique à Colter Bay

Colter Bay

Colter Bay

Colter Bay

Colter Bay

Colter Bay

Colter Bay

Heron Pond

Heron Pond

Heron Pond

Heron Pond

Swan Lake

Swan Lake

Grand Teton / Yellowstone (17/08/2017)
Gorges de la Lewis River

Gorges de la Lewis River

Old Faithful, l'attente

Old Faithful, l'attente

Old Faithful, l'attente

Old Faithful, l'attente

Old Faithful, l'attente

Old Faithful, l'attente

Eruption de l'Old Faithful

Eruption de l'Old Faithful

Grand Teton / Yellowstone (17/08/2017)
Grand Teton / Yellowstone (17/08/2017)
Bison, près de Madison

Bison, près de Madison

Bisons, près de Madison

Bisons, près de Madison

Ce qu'il ne faut pas faire...

Ce qu'il ne faut pas faire...

Hôtel Al's Westward, à West Yellowstone (Montana)

Hôtel Al's Westward, à West Yellowstone (Montana)

Voir les commentaires

Grand Teton National Park (16/08/2017)

Publié le par Laurentdruez

Cette journée était consacrée au Parc National du Grand Teton, dont une entrée se situe à quelques kilomètres de notre hôtel.

Ce parc, nommé ainsi par des canadiens français pour décrire le plus haut sommet de 4197 m d’altitude, s’étend sur 125 500 hectares. Cette haute chaîne de montagnes s’élève sur la plaine, sans s’appuyer sur aucun contrefort, semblable à une ligne de tipis sur tons gris bleuté. Dans la plaine coule la Snake River et entre les deux se trouvent de nombreux et jolis lacs alpins.

Le but de la matinée était d’abord de rejoindre le Visitor Center, situé à une dizaine de km, mais nous avons mis plus de temps que prévu…

Après quelques centaines de mètres, une biche se promenait sur la route, puis un peu plus loin, un homme était garé et prenait des photos des buissons… Avec les crottes et les traces, c’est l’indice le plus sûr pour indiquer la présence d’animaux et nous n’allions pas être déçus ! Un ours se trouvait là, à quelques mètres seulement.  Nous sommes prudemment sortis des voitures pour l’observer, prêts à resauter dedans au cas où.  L’ours a identifié notre présence, mais était beaucoup plus occupé à manger les petits fruits qu’il pouvait trouver sur les arbres, ce qui est rassurant.  Il fallait être extrêmement prudent quand même. Un « bear jam » s’est produit et en quelques minutes, des dizaines de curieux tentaient de l’observer entre les branches.  Un moment fort en émotions… C’est la 4ème fois que nous observons un ours aux Etats-Unis après 2 aux Yellowstone en 2001 et un près de Seattle en 2009, mais cela n’avait jamais été d’aussi près…

A peine remontés en voiture, c’est un élan qui devait créer un nouveau bouchon de curieux…

En milieu de matinée, nous arrivons enfin au Visitor Center, pour récupérer les livrets d’activités de nos Junior Rangers et se faire conseiller une rando, un peu plus loin vers les Taggart et Bradley Lakes. Après le pique-nique, nous y avons consacré l’après-midi, avec de jolis points de vue sur la chaîne des Tetons. Mais nous n’étions pas au bout de nos émotions.  Alors que la rando touchait à sa fin, nous longions une rivière, quand Pat, Gael et moi entendirent un « plouf ».Un autre ours venait de sauter dans l’eau, à environ 50m de nous. Il entendit nos réactions de surprise, nous regarda, s’ébroua, puis marcha un peu avant de courir, non pas dans notre direction, mais tout de même vers notre rive… Bonne petite frousse et reprise rapide de notre marche ! Sans courir, comme les consignes de sécurité nous invitent à le faire. Quelques centaines de mètres plus loin, Titi tomba presque nez à nez avec une biche…

Beaucoup d’émotion pour cette belle journée, sans parler du cerf rencontré sur la route du retour…

La chaîne des Tetons

La chaîne des Tetons

Le premier ours, au bord de la route

Le premier ours, au bord de la route

Un élan

Un élan

Le Grand Teton

Le Grand Teton

Grand Teton National Park (16/08/2017)
Dès le départ de la rando : un cerf-mulet?

Dès le départ de la rando : un cerf-mulet?

Pour ceux qui ne seraient pas sûrs, le Grand Teton, c'est celui-là!..

Pour ceux qui ne seraient pas sûrs, le Grand Teton, c'est celui-là!..

Bradley Lake

Bradley Lake

Taggart Lake

Taggart Lake

Le 2ème ours, après son plongeon

Le 2ème ours, après son plongeon

Sur notre rive...

Sur notre rive...

Rencontre avec Titi

Rencontre avec Titi

Les Junior Rangers au travail

Les Junior Rangers au travail

Un cerf

Un cerf

Voir les commentaires

Dinosaur National Monument (15/08/2017)

Publié le par Laurentdruez

Avant de parcourir les 500 km restants nous séparant du Parc de Grand Teton, nous sommes allés visiter la partie occidentale, ici dans l’Utah,  du Dinosaur National  Monument . Cette section est plus populaire que la partie située dans le Colorado, car s’y trouve  un site particulièrement riche en fossiles de dinosaures. Le clou de la visite est ce grand bâtiment qui abrite un versant de montagne, où affleurent des dizaines d’os. C’est impressionnant et les explications sont vraiment bien faîtes. Le reste de la visite du parc s’est faîte essentiellement en voiture, avec des paysages vraiment grandioses. Ce parc est un réel coup de cœur ! Des arrêts nous permettent de voir quelques pétroglyphes, gravés il y a environ mille ans. Nous avons aussi eu la chance d’admirer le vol de colibris, venant butiner les fleurs, alternant vol statique et déplacements ultra-rapides : moment magique ! Un arrêt au bord de la Green River, nous a permis  d’observer des Bighorn sheeps, venus se nourrir au bord de l’eau, à l’ombre d’une falaise. Et nous avons fini par une petite promenade dans le Box Canyon, avant de repartir vers Vernal puis le Nord.

Les 6 heures de route passent mieux avec la beauté des paysages traversés : les Uinta Mountains d’abord, de toutes les couleurs et sous l’orage, avant de passer sur le barrage du Flaming George Reservoir. C’est ici que nous quittons déjà l’Utah, pour entrer dans le Wyoming.  Des kilomètres de lignes droites  s’offrent alors à nous dans le Green River Basin. Nous y voyons des antilopes américaines.  Au bout de quelques heures, une chaîne de montagnes se profile à l’horizon, nous approchons de la Wind River Range, puis de la Gros Ventre Range. En début de soirée, nous apercevons enfin le Grand Teton, majestueux. Nous nous installons non loin de lui, à l’Hostel de Teton Village.  A partir d’aujourd’hui et pour une semaine, nous parcourrons des lieux déjà explorés en 2001 : Grand Teton et Yellowstone, nous revoilà ! Nous les visiterons avec Patrick, Stéphanie and co, qui logent dans la chambre d’à côté. Impatients de faire la suite avec eux !

J’en profite pour souhaiter une bonne fête à Maman et à Maryse !

Dinosaur National Monument (15/08/2017)
Quarry Exhibit Hall

Quarry Exhibit Hall

Quarry Exhibit Hall. On a le droit de toucher certains fossiles.

Quarry Exhibit Hall. On a le droit de toucher certains fossiles.

Quarry Exhibit Hall. Certains os servent même de banc...

Quarry Exhibit Hall. Certains os servent même de banc...

Pétroglyphes des indiens Fremont

Pétroglyphes des indiens Fremont

La Green river

La Green river

Des bighorns

Des bighorns

Colibri

Colibri

Papillon se prenant pour un colibri

Papillon se prenant pour un colibri

Papillon se prenant pour un colibri

Papillon se prenant pour un colibri

colibri

colibri

colibri

colibri

Cub Creek road

Cub Creek road

Pétroglyphes des Indiens Fremont

Pétroglyphes des Indiens Fremont

Cub Creek road

Cub Creek road

Box Canyon

Box Canyon

Box Canyon. Au détour d'un chemin, nous avons eu l'impression d'être observés... et vous?

Box Canyon. Au détour d'un chemin, nous avons eu l'impression d'être observés... et vous?

Nous quittons Vernal et son dinosaure rose...

Nous quittons Vernal et son dinosaure rose...

Des antilopes d'Amérique, dans le Green River Basin

Des antilopes d'Amérique, dans le Green River Basin

Retrouvailles à Teton Village!

Retrouvailles à Teton Village!

Dinosaur National Monument (15/08/2017)
Chambres 316 et 317...

Chambres 316 et 317...

Voir les commentaires

Denver - Dinosaur (14/08/2017)

Publié le par Laurentdruez

Aujourd’hui nous entamons notre transfert vers le Yellowstone. Il nous faudra 2 jours de voiture pour y parvenir. Nous quittons donc notre hôtel, en profitant bien une dernière fois de la machine à gaufres du petit déjeuner… Le but est de laisser la région de Denver pour rejoindre notre étape intermédiaire : le Dinosaur National Monument.  Je désamorce donc direct vos blagues sur Denver le petit dinosaure…

En 7 h de route, nous traversons les Rocheuses d’est en ouest, avec un arrêt pique-nique près de la renommée station de ski de Vail.  Nous longeons ensuite la rivière Colorado, et un canyon qu’elle a creusé : le Glenwood Canyon , comme un essai avant de creuser quelques centaines de km plus loin le fameux Grand Canyon. Le brouillon est plutôt réussi !

En fin d’après-midi, nous arrivons enfin au Dinosaur National Monument. Appelé ainsi car il abrite l’un des plus gros gisements de fossiles de dinosaures. Nous visitons aujourd’hui sa partie orientale : la Canyon Area. Comme son nom l’indique, c’est un paysage de canyon qui s’offre à nous. Ca me fait penser à la Tanzanie (ou tout du moins, comme le chante Gael Faure, ce que j'avoue en connaître),  mais un terrible orage approche. De loin, c’est encore une fois un spectacle magnifique, mais de près on court pour se réfugier dans la voiture... Les orages vont finir par être le thème principal de notre voyage et on commence à y prendre goût. S’ils pouvaient juste nous laisser tranquille le 21 août, ce serait top.

Cette visite du Dinosaur n’était qu’un prétexte à couper la route vers le Yellowstone, mais c’est une très agréable surprise !

Ce soir nous dormons dans l’Utah, au Studio 6 de Vernal, à quelques km de l’entrée de la partie occidentale du Dinosaur, que nous visiterons demain matin, avant de reprendre la route vers le nord.

 

Pique-nique, près de Vail

Pique-nique, près de Vail

Le Glenwood Canyon

Le Glenwood Canyon

Denver - Dinosaur (14/08/2017)
Dinosaur National Monument, Canyon Area, Secteur de Plug Hat Butte (non, ce n'est pas une contrepèterie...)

Dinosaur National Monument, Canyon Area, Secteur de Plug Hat Butte (non, ce n'est pas une contrepèterie...)

Dinosaur National Monument, Canyon Area, Secteur de Plug Hat Butte

Dinosaur National Monument, Canyon Area, Secteur de Plug Hat Butte

Dinosaur National Monument, Canyon Area, Secteur de Plug Hat Butte

Dinosaur National Monument, Canyon Area, Secteur de Plug Hat Butte

Dinosaur National Monument, Canyon Area, Secteur de Plug Hat Butte

Dinosaur National Monument, Canyon Area, Secteur de Plug Hat Butte

Dinosaur National Monument, Canyon Area, Secteur de Plug Hat Butte

Dinosaur National Monument, Canyon Area, Secteur de Plug Hat Butte

Dinosaur National Monument, Canyon Area, Secteur de Plug Hat Butte

Dinosaur National Monument, Canyon Area, Secteur de Plug Hat Butte

Dinosaur National Monument, Canyon Area, Secteur de Canyon Overlook

Dinosaur National Monument, Canyon Area, Secteur de Canyon Overlook

Dinosaur National Monument, Canyon Area. Raccourci, sur une piste de 18km

Dinosaur National Monument, Canyon Area. Raccourci, sur une piste de 18km

Voir les commentaires

Pikes Peak (13/08/2017)

Publié le par Laurentdruez

Pikes Peak : cette montagne est l’emblème et la fierté de Colorado Springs. Elle culmine 2250 m au-dessus de la ville, donc à une altitude de 4301m. Ce nom doit également parler aux amateurs d’automobile. C’est certainement la course de côte la plus réputée au monde. Depuis plus d’un siècle, cette épreuve se déroule chaque année. Le frenchie Sébastien Loeb y était d’ailleurs venu, après son neuvième titre de champion du monde de rallye, avec une voiture spécialement préparée par Peugeot, pour répondre aux exigences de l’altitude. Il avait mis tout le monde d’accord en explosant le record de la montée en 8min et quelques, je crois. Aujourd’hui, avec notre voiture, nous avons fait l’ascension en …  40 minutes, repassant la boîte auto en mode manuel pour mieux gérer les rapports dans la montée. En étant au sommet avant 9h, nous avons pu profiter du calme, avant le flot des autres touristes (qui viennent aussi en train à crémaillère ! Le plus haut du monde), et du ciel bleu, avant l’arrivée des orages. Nous avons tous les 4 ressentis les effets de l’altitude, malgré notre récent voyage au Chili : fatigue, essoufflement, vertiges, maux de tête.  C’est resté largement gérable, et ça ne nous a pas gâché le plaisir ; nous avons bien profité de cette vue extraordinaire sur les rocheuses à l’ouest  ou les plaines à l’est, avec Colorado Springs en contrebas.

Les 19 miles de descente doivent se faire en mode manuel également, et en restant en première ! Il fallait bien sûr économiser les freins, mais la voiture devant nous (peut-être le même qui avait percuté la biche la veille !) restait constamment feux stop allumés. Ca ne présageait rien de bon et,  assez vite, une odeur de brûlé venait confirmer nos craintes. Ses freins étaient en surchauffe et menaçaient de lâcher. Avant de nous demander comment le prévenir de son erreur, est arrivé ce que seuls les ricains peuvent mettre en place : après quelques km, un employé du parc contrôle la température de vos freins et c’est sans surprise qu’il fera se garer sur le bas-côté notre ami, lui sauvant peut-être la vie…

De retour en bas, comme il faisait très beau et que le « Garden of the gods » est gratuit et se trouve juste à côté de l’hôtel, nous y sommes retournés pour y pique-niquer.  C’était déjà beau avant-hier sous la grisaille, mais là, sous le soleil et sur fond de ciel bleu, c’est féerique. Tout en mangeant, nous avons suivi les grimpeurs au-dessus de nos têtes, escalader  ces grands rochers rouges ; On apprécie le courage des débutants et la dextérité des experts de la grimpette, semblant se déplacer comme des chats et nous faire prendre des parois verticales pour des chemins plats.

Dernière étape de la journée, 60km à l’est de Colorado Springs, dans la plaine donc, un site appelé Paint Mines. C’est une jolie prairie, où les roches argileuses sont colorées, servant de matière première depuis des siècles. Les Indiens pouvaient y trouver de quoi se maquiller, notamment. Avant de démarrer la promenade, nous avons attendu sagement que passe un nouvel orage et c’est sous le soleil que nous avons arpenté ces paysages plaisants, entourés à l’horizon, de plusieurs cellules orageuses  impressionnantes et nous offrant le spectacle de leurs éclairs.

L’un de ces orages sévissait sur Colorado Springs et, en arrivant, le Pikes Peak visité le matin même sous le soleil, s’était paré d’une fine couche de neige…

 

En route vers le Pikes Peak

En route vers le Pikes Peak

Pikes Peak (13/08/2017)
Pikes Peak (13/08/2017)
The race to the sky...

The race to the sky...

Au sommet, 4301m

Au sommet, 4301m

Pikes Peak (13/08/2017)
Pikes Peak (13/08/2017)
Pikes Peak (13/08/2017)
Pikes Peak (13/08/2017)
William, la veille, nous avait confié avoir 2 rêves dans la vie: 1. Sauver le monde et 2. toucher de la neige en été.  Voilà déjà un rêve d'exaucé!

William, la veille, nous avait confié avoir 2 rêves dans la vie: 1. Sauver le monde et 2. toucher de la neige en été. Voilà déjà un rêve d'exaucé!

J'pensais ressembler à ça...

J'pensais ressembler à ça...

Mais avec notre voiture de tuning, ça ressemble plutôt à ça...

Mais avec notre voiture de tuning, ça ressemble plutôt à ça...

Pikes Peak (13/08/2017)
La descente

La descente

Freins trop chauds, tu passes pas!

Freins trop chauds, tu passes pas!

Arrivés en bas, on jette un regard en arrière

Arrivés en bas, on jette un regard en arrière

Notre hôtel, le Buffalo Lodge

Notre hôtel, le Buffalo Lodge

Retour au Garden of the Gods

Retour au Garden of the Gods

Pikes Peak (13/08/2017)
Pikes Peak (13/08/2017)
Pikes Peak (13/08/2017)
Paint mines

Paint mines

Envahi de lapins

Envahi de lapins

Les étranges formations géologiques colorées

Les étranges formations géologiques colorées

Pikes Peak (13/08/2017)
Route du retour, le Pikes Peak sous l'orage

Route du retour, le Pikes Peak sous l'orage

Vu depuis l'hôtel, recouvert d'un soupçon de neige

Vu depuis l'hôtel, recouvert d'un soupçon de neige

Voir les commentaires

Rocky Mountain National Park (12/08/2017)

Publié le par Laurentdruez

Article en retard, à cause d’un problème de réseau… C’est quand même le comble, le jour de l’anniversaire de la 4G, enfin… la Cath G ! Alors joyeux anniversaire !!

Aujourd’hui, nous partons encore très tôt, après un bon petit déjeuner. Et sur les 3 premiers km, dans cette banlieue résidentielle de Colorado Springs, nous croisons 2 fois des biches qui traversent les rues pour se promener dans les jardins…

 Il faut 3h de route pour rejoindre le premier Parc National de notre séjour : le Rocky Mountain National Park (le Parc National des Rocheuses). Malheureusement, le temps d’arriver sur site, les nuages  se sont déjà  formés sur les sommets et un orage nous fait rebrousser chemin, au quart de notre rando vers le sommet de Deer Mountain (3029m). De retour en voiture nous prenons une route, ou plutôt un chemin vers l’ouest du parc, la Old Fall River Road ou le temps semble plus clément. La piste ensoleillée nous offre des paysages de montagne admirables, en croisant chipmunks, wapitis ou marmottes.  Après être arrivés à l’Alpine Visitor Center, où la route passe à 3713m d’altitude, le ciel se fait à nouveau menaçant, offrant des couleurs étranges sur les panoramas et sommets environnants. Malgré l’heure qui avance déjà bien dans l’après-midi et le temps qui semble toujours très menaçant, nous nous rendons tout de même vers le site de départ de randonnées le plus attractif du parc : Bear Lake Trailhead.

Nous y faisons le tour du petit Bear Lake, puis nous nous engageons sur une rando vers d’autres lacs. Après avoir enfilé les kways et essuyé une grosse averse, c’est sous le soleil que nous continuons : Nymph Lake, puis Dream Lake et enfin Emerald Lake. Que des noms enchanteurs. C’est intéressant d’ailleurs d’imaginer d’où viennent les noms de lieux (sauf pour les Hauts-de-France…). Dream Lake est beau comme dans un rêve et Emerald Lake est plutôt vert, ...  comme beaucoup de lacs. Certains noms servent peut-être à attirer le touriste, surtout aux Etats-Unis, où le commerce est roi et où les dénominations ne datent pas de la nuit des temps, comme par chez nous (Je pense au Lac des Bouillouses, par exemple, dans les Pyrénées, dont le nom ne fait pas rêver, alors que…). Hier, par exemple,  nous étions à « Garden of the gods » : waouuh, ça en jette ! Sauf que c’est réellement beau comme un jardin divin, et que l’entrée est gratuite… Dans le parc où nous sommes aujourd’hui, il y a une rivière qui s’appelle « Cache la Poudre River », en français dans le texte. Et dans quelques jours, nous serons dans le Parc National de Grand Teton ! Là, on devine bien le rôle des explorateurs, ou mercenaires français, venus dans le « Nouveau Monde » il y a quelques siècles, avec leurs histoires et leur poésie bien à eux…

Oui, j’ai eu le temps de penser à tout ça pendant cette rando de 7km, accompagnés par d’innombrables chipmunks…

Pour finir la journée, il nous restait 3 h de route pour rentrer, dans la nuit, avec les éclairs au loin et l’effroi de voir la voiture juste devant nous percuter une biche, la blessant sérieusement… Il n’y a plus qu’à imaginer qu’elle s’en soit sortie quand même...

 

Au petit matin, dans les quartiers de Colorado Springs

Au petit matin, dans les quartiers de Colorado Springs

Rocky Mountain National Park (12/08/2017)
La dernière recommandation me fait toujours autant rire, j'espère ne jamais devoir l'appliquer

La dernière recommandation me fait toujours autant rire, j'espère ne jamais devoir l'appliquer

Rando avortée ...

Rando avortée ...

Marmotte sur Old Fall River Road

Marmotte sur Old Fall River Road

Près de Alpine Visitor Center

Près de Alpine Visitor Center

Près de Alpine Visitor Center

Près de Alpine Visitor Center

Près de Alpine Visitor Center

Près de Alpine Visitor Center

Bear Lake

Bear Lake

Rocky Mountain National Park (12/08/2017)
Rocky Mountain National Park (12/08/2017)
Rocky Mountain National Park (12/08/2017)
Rocky Mountain National Park (12/08/2017)
Rocky Mountain National Park (12/08/2017)
Dream Lake

Dream Lake

Rocky Mountain National Park (12/08/2017)
Dédicace LoloG

Dédicace LoloG

Rocky Mountain National Park (12/08/2017)
Arrivés à destination: Emerald Lake

Arrivés à destination: Emerald Lake

Croisé au retour (wapiti?)

Croisé au retour (wapiti?)

Nymph Lake

Nymph Lake

Voir les commentaires

Denver (11/08/2017)

Publié le par Laurentdruez

Ce matin, avant l’aube, nous avons quitté notre hôtel de Dallas, direction l’aéroport. Rendre voiture/bus/enregistrement bagages/contrôles multiples/avion/train pour changer de terminal/récupérer bagages/bus/location voiture… La routine, quoi.

Nous avons donc quitté le Texas, Dallas et sa chaleur étouffante (38°C) pour le Colorado et Denver (600 000 habitants et une altitude de 1600m). Il y fait bien plus frais et le temps n’est pas terrible. Un peu comme Pat et Steph qui devaient voir le Mont Rainier depuis Seattle, nous aurions dû voir depuis Denver les sommets de la chaîne des Rocheuses, qui s’élève de façon abrupte juste quelques kilomètres à l’ouest. L’horizon est bouché et on n’imagine même pas qu’elle se dresse ici.

Nous poursuivons la matinée par une petite promenade dans le quartier administratif de Denver. Nous avons changé de fuseau horaire, par rapport à ce matin, nous avons maintenant 8h de décalage avec la France et ça pique quand même encore un peu… Nous nous rapprochons aussi encore un peu plus des montoirins, qui ne sont plus qu’à quelques petits milliers de km. La jonction est proche…

Notre base pour visiter le Colorado pendant 3 jours se situe dans la ville de Colorado Springs, également au pied des Rocheuses mais une centaine de km plus au sud. C’est sous une pluie battante que nous arrivons en début d’après-midi au Buffalo Lodge. Malgré cela et la tentation d’une sieste, nous décidons de repartir visiter un parc tout proche : The Garden of the Gods. Le « visitor center » présente une exposition et des explications intéressantes, notamment le panneau sur les différents cacas des animaux sauvages du coin. Le ciel gris nous empêche toujours de voir les hauts sommets voisins et ne permet pas d’apprécier à sa juste valeur  la couleur des pics de grès rouge qui constituent le point d’intérêt principal de ce parc, mais les différentes promenades sont tout de même bien agréables.

Denver, le State Capitol

Denver, le State Capitol

Civic Center Park

Civic Center Park

Sur les pelouses du Capitole

Sur les pelouses du Capitole

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Garden of the Gods

Voir les commentaires

Dallas (10/08/2017)

Publié le par Laurentdruez

Nous voici à traverser l’Atlantique pour la 8ème fois déjà (5 fois pour les USA, et 3 fois pour Guadeloupe, Costa Rica et Chili), sans compter les 3 fois où l’on s’est arrêté au milieu (2 fois pour l’Islande et une fois pour les Canaries).

Pour notre première fois aux Etats-Unis, en août 2001, le président américain était, depuis peu, George W. Bush et c’est dans ce pays, que le monde allait basculer quelques semaines plus tard, le 11 septembre…

En 2006, pour notre 2ème voyage américain, Bush en était déjà à son second mandat.

En 2009, c’était le 1er mandat de Barack Obama, et pour notre 4ème fois, en 2013, il entamait son second.

Cette fois-ci, c’est sous le premier mandat de Donald Trump que l’Amérique nous accueille et, qui sait, le monde va peut-être basculer à nouveau prochainement …

Les présidents américains auront leur place dans ce voyage, à commencer par aujourd’hui.  En effet, c’est à Dallas que nous avons atterri en début d’après-midi.  Comme à Amsterdam la veille, nous avons quelques heures à y passer avant de s’envoler demain matin pour Denver. C’est donc vers la Dealey Plaza, lieu de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy, que nous sommes allés.

Quelle sensation étrange que de se retrouver dans ce décor, maintes et maintes fois revu à la télévision, grâce à la caméra d’Abraham Zapruder, qui filmait la visite du président américain ce 22 novembre 1963. Sensation étrange aussi pour qui a lu 22/11/63, le livre de Stephen King, où le héros remonte dans le temps pour empêcher ce drame…

Malheureusement, le musée dédié à cet événement, qui se situe dans le bâtiment d’où Lee Harvey Oswald a tiré, était déjà fermé.

Quelques courses, puis une petite discussion sur la ligue 1 avec un pompiste fan de Monaco et nous repartons à l’hôtel, près de l’aéroport, car un nouveau décollage matinal nous attend…

 

Survol du Groënland

Survol du Groënland

Le Book Depositery, d'où Oswald tira sur le président Kennedy

Le Book Depositery, d'où Oswald tira sur le président Kennedy

Dallas (10/08/2017)
La fameuse fenêtre se situe au 5ème étage, toute à droite, où l'on voit un petit rectangle blanc.

La fameuse fenêtre se situe au 5ème étage, toute à droite, où l'on voit un petit rectangle blanc.

Dealey Plaza

Dealey Plaza

Dallas (10/08/2017)
Dallas (10/08/2017)
Dallas (10/08/2017)
Un monument en hommage à Rosa Park, qui, en refusant de laisser sa place à des blancs dans un  bus et par son combat pacifique, aida à l'abolition des lois raciales aux Etats-Unis

Un monument en hommage à Rosa Park, qui, en refusant de laisser sa place à des blancs dans un bus et par son combat pacifique, aida à l'abolition des lois raciales aux Etats-Unis

On cherchait JR à Dallas; il était derrière  nous!

On cherchait JR à Dallas; il était derrière nous!

Dallas (10/08/2017)

Voir les commentaires

Amsterdam (09/08/2017)

Publié le par Laurentdruez

Rien de plus logique que de partir à Amsterdam, pour rejoindre les Etats-Unis…

En partant des Hauts-de-France pour arriver aux Pays-Bas, la route aurait dû descendre ! Or, ce ne fut pas le cas : rien de logique non plus, donc.  Si les Pays-Bas (dont nombreuses terres ont été gagnées sur la mer et ont donc des altitudes parfois négatives) et si le « plat pays » (traversé également aujourd’hui) portent bien leur nom, nous avons bien la preuve que « Hauts-de-France » est une dénomination inappropriée, pour rester poli.

Bref, nous voici donc à Amsterdam, prêts à décoller demain pour les USA. Nous en avons profité pour visiter rapidement la ville. Notre hôtel de banlieue (A&O, à Zuidoost Amsterdam) se situe juste à côté de l’ArenA, stade de l’équipe de l’Ajax Amsterdam et de l’équipe des Pays-Bas. Nous nous sommes baladés autour et dans la boutique du club. L’ambiance y est encore lourde, suite au drame qui a touché l’un de leurs joueurs, il y a quelques semaines : Abdelhak Nouri, qui souffre de séquelles irréversibles au cerveau, suite à un arrêt cardiaque en plein match.

Nous avons ensuite pris la direction de la station de métro, pour rejoindre le centre ville en 15min. Mais avant, gros coup de stress, lorsqu’en attendant le métro sur le quai, la jeune femme derrière nous a perdu connaissance, s’écroulant tête la première sur le sol, heureusement un peu amortie par le pied de Titia. Comme je l’ai appris, je me suis donc mis en position latérale de sécurité et j’ai attendu que quelqu’un d’autre s’en occupe… Hein ? C’est pas ça ? Ah oui, non,  j’ai mis la victime en PLS, plutôt. Aidée de son amie, nous avons pu l’aider à reprendre ses esprits, panser sa plaie au menton, alors qu’un attroupement se formait autour de nous. Les 2 jeunes filles étaient françaises, ce qui a grandement facilité la communication…  Simple malaise vagal ? Nous ne le saurons jamais… Le métro est arrivé et nous sommes partis avec, après s’être assurés que ça allait mieux.

Dès la sortie de la bouche de métro, dans le cœur d’Amsterdam, à la gare centrale, c’est l’odeur caractéristique du cannabis qui nous caresse les narines.  Pas de doute, on y est ! Des canaux, des vélos viennent également planter le décor de carte postale de la plus grande ville des Pays-Bas, en cette douce soirée d’été.

On évitera le musée du sexe, les coffee shop, le quartier rouge et ses prostituées en vitrine, mais avec les enfants on prendra plaisir à flâner le long des canaux, ou des rues aux maisons si caractéristiques, dont les habitants prennent un verre entre amis sur le trottoir ou sur leur péniche, dans une ambiance de village. On s’habitue à avoir un œil attentif sur les nombreux vélos qui circulent, à ne pas souffrir de la circulation automobile, quasi inexistante ou à voir quelques voitures faire le plein d’électricité. L’ambiance est reposante et zen, sans même avoir recours à quoi que ce soit, ou alors de façon passive…

Nous voulions visiter le musée Anne Frank, mais l’immense file d’attente (plusieurs centaines de mètres !!), nous en dissuadera.

Belle soirée, donc, mais un peu frustrante, tant cette ville mériterait qu’on y passe beaucoup plus de temps.

 

L'ArenA, stade de l'Ajax Amsterdam

L'ArenA, stade de l'Ajax Amsterdam

Amsterdam (09/08/2017)
Un des hommages à Abdelhak Nouri, surnommé Appie

Un des hommages à Abdelhak Nouri, surnommé Appie

Sortie du métro, devant la gare centrale

Sortie du métro, devant la gare centrale

"Devine qui c 'est!"

"Devine qui c 'est!"

Clin d'oeil au blog des montoirins

Clin d'oeil au blog des montoirins

Devant le Palais Royal, place Dam

Devant le Palais Royal, place Dam

Amsterdam (09/08/2017)
Maison d'Anne Frank

Maison d'Anne Frank

Maison d'Anne Frank, à gauche

Maison d'Anne Frank, à gauche

Amsterdam (09/08/2017)
Amsterdam (09/08/2017)
Amsterdam (09/08/2017)
Amsterdam (09/08/2017)
Amsterdam (09/08/2017)
Dédicace FDC

Dédicace FDC

Une pause au Coffee shop? Non...

Une pause au Coffee shop? Non...

Au Musée du sexe? Non plus...

Au Musée du sexe? Non plus...

Amsterdam (09/08/2017)
Amsterdam (09/08/2017)
Retour au Palais Royal, by night

Retour au Palais Royal, by night

Retour en métro

Retour en métro

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>