Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arica (29/10/2016)

Publié le par Laurentdruez

Le Chili a vraiment un problème avec ses travaux publics.

Ce matin, nous sommes retournés vers le lac et les volcans, pour voir si le temps était plus dégagé que la veille, mais ce n’était pas le cas. Après une petite promenade vers une grotte, à marcher parmi des vizcachas, nous avons donc fait demi-tour et entamé la longue redescente vers le Pacifique : 4000 mètres à descendre en 150 km. ça devait se faire en 2 heures, mais les infos du gérant de l’hôtel de Codpa étaient exactes : des travaux allaient nous faire perdre du temps, mais on n’imaginait pas autant. On pensait avoir déjà vécu une situation exceptionnelle entre Iquique et Codpa, mais ce n’était rien comparé à aujourd’hui. Il faut dire qu’on a manqué de chance, car on est arrivé les 4èmes dans la file au feu rouge de circulation alternée, vers 11H45. Le feu est passé au vert à … 14h30 !! Vous n’y croyez pas ? Nous, non plus… et le tout en plein soleil, sans rien autour à part le désert, et la compagnie des camionneurs. Quand je pense à eux, qui sont restés bloqués 48h à la frontière bolivienne, puis encore presque 3h ici, pff…

La route continue ensuite dans un merveilleux canyon, animé par le vol des très nombreux vautours (ubu à tête rouge, mais pas de condors apparemment). Nous arrivons en fin d’après-midi à Arica, grande ville portuaire de presque 200 000 habitants, à une dizaine de km de la frontière péruvienne.

Notre hôtel, l’Apacheta, se trouve carrément sur la plage. Toutes les chambres ont vue sur la mer. Le bruit des vagues et des mouettes est omniprésent. Quelques vautours viennent aussi planer jusqu’ici. Nous avons notre petite plage pour nous et Zoé et William s’amusent à chercher les crabes. Ce soir, resto et carnaval !

 

Un petit scorpion dans la salle de bain...

Un petit scorpion dans la salle de bain...

Vers la grotte

Vers la grotte

Arica (29/10/2016)
Arica (29/10/2016)
Arica (29/10/2016)
2h45 à attendre que le feu passe au vert, petite dédicace pour les coéquipiers du Villers-Cotterêts Volley-Ball, qui mettront moins de temps, j'en suis sûr, pour battre Vincennes demain. FDC!!

2h45 à attendre que le feu passe au vert, petite dédicace pour les coéquipiers du Villers-Cotterêts Volley-Ball, qui mettront moins de temps, j'en suis sûr, pour battre Vincennes demain. FDC!!

ça redémarre, 20 km de route en travaux, à parcourir au ralenti

ça redémarre, 20 km de route en travaux, à parcourir au ralenti

Ubu à tête rouge

Ubu à tête rouge

Arica (29/10/2016)
L'hôtel Apacheta

L'hôtel Apacheta

Arica (29/10/2016)
Notre chambre

Notre chambre

Nos voisins

Nos voisins

Encore un voisin

Encore un voisin

Arica (29/10/2016)
Au resto, on goûte le fameux Pisco Sour

Au resto, on goûte le fameux Pisco Sour

Le carnaval

Le carnaval

Le carnaval

Le carnaval

Commenter cet article

Anne K 30/10/2016 23:12

Cette aventure arrive quasiment à sa fin. Que de moments magiques et incroyables!! Je vous souhaite un très bon voyage de retour (qui va vous paraitre moins long qu'un certain feu rouge!!!).
Bises.

Laurentdruez 30/10/2016 23:23

C'est vrai qu'on va mettre moins de temps (en théorie) pour faire Arica-Santiago que ce maudit feu rouge (qui était même une simple pancarte "Pare")

Pat 30/10/2016 22:52

Merci pour la photo de l'Ubu à tête rouge (et des dames à tête orange !!!).

Laurentdruez 30/10/2016 23:21

De rien! J'ai cru que c'était des condors au début; peut-être ai-je fait la même erreur à Iquique...

steph 30/10/2016 20:44

et ben quel voyage fantastique vous allez revenir crevé. Ramène moi le scorpion Gaël serait ravi. Bonne fin de séjour très grosses bises

Laurentdruez 30/10/2016 23:33

J'ai bien essayé d'attraper le scorpion (pas pour Gaêl mais pour le sortir, mais il s'est faufilé sous une plinthe, grrrr). Pas mal d'araignées aussi, mais des petites, dont on ne s'est pas inquiété. Le lendemain, au petit dej, on a parlé du scorpion à d'autres français pour savoir s'ils savaient s'ils étaient dangereux. Ils ne savaient pas, par contre, les petites araignées sont mortelles d'après leurs infos! Heureusement qu'on ne l'a pas su avant, on n'aurait pas bien dormi... Crevé, peut-être pas tant que ça, par contre une rage de dent, oui. Je risque de pas être en forme jeudi... ;-)