Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Museo del Meteorito (25/10/2016)

Publié le par Laurentdruez

Il est temps de quitter San Pedro de Atacama. On y serait bien resté une semaine de plus, avec ce beau temps, et cet hôtel si agréable. La patronne me donne quelques conseils avant de partir et les enfants disent au revoir au chien et à la petite fille au chapeau, Livia.

Un dernier tour dans San Pedro nous conduit au Musée de la météorite, dans une ambiance reposante et avec un audio-guide en français. Nous y observons différentes météorites retrouvées ces dernières années dans le désert de l’Atacama, lieu particulièrement propice pour la découverte de ces cailloux venus de l’espace. Un guide nous livre ensuite quelques explications en anglais et nous invite à différentes expériences avec des météorites. Très intéressant.

C’est ainsi que se termine notre séjour à San Pedro. Le reste de notre voyage ressemblera plutôt à un « road trip » vers le Nord du pays. Ce soir nous dormirons à presque 500 km d’ici, à Iquique, grande ville de plus de 200 000 habitants, sur la côte Pacifique.

Nous reprenons donc la route vers Calama, puis la mine de Chuquicamata, gigantesque trou d’environ 8 km2 et de 850m de profondeur. C’est la plus grande mine de cuivre à ciel ouvert du monde, avec son ballet incessant de camions Caterpillar gigantesques. Chaque jour y sont extraits 600 000 tonnes de roches.

Nous poursuivons vers l’ouest, par de longues routes rectilignes en plein désert. Comme un escalier géant, que nous descendons. La dernière marche, celle qui débouche sur l’océan Pacifique, à Tocopilla, est très haute. A partir de là, nous continuons plein Nord, coincés entre le Pacifique à gauche et de hautes montagnes à droite. Au Rio Loa, nous changeons de région ; aucune barrière, mais nous comprenons qu’il faut s’arrêter comme tout le monde sur le bas côté et aller réclamer un formulaire à la douane ! Je confirme : au Chili, on parle pas anglais… et sans la carte grise de notre pick-up, ça complique un peu les choses. Bref, on s’en est sorti, je sais pas comment.

Le paysage reste le même pendant les 200 km : montagnes et condors à droite, océan et oiseaux marins à gauche et entre les 2, du sable, beaucoup de déchets, une route et des villages faits de bric et de broc.

Ce soir, j’écris ces mots depuis notre chambre à Iquique ; ambiance complètement différente de San Pedro…

Les sites évoqués dans les articles précédents

Les sites évoqués dans les articles précédents

Stéphanie, on a fini par trouver un chat!

Stéphanie, on a fini par trouver un chat!

Le musée de la météorite

Le musée de la météorite

Le musée de la météorite

Le musée de la météorite

Adios San Pedro de Atacama!

Adios San Pedro de Atacama!

La mine de Chuquicamata, près de Calama

La mine de Chuquicamata, près de Calama

Les gigantesques camions (voir la différence de taille avec la camionnette...)

Les gigantesques camions (voir la différence de taille avec la camionnette...)

Photos empruntée à Yann Arthus-Bertrand

Photos empruntée à Yann Arthus-Bertrand

La côte Pacifique

La côte Pacifique

Museo del Meteorito (25/10/2016)
Museo del Meteorito (25/10/2016)

Commenter cet article

Pat 26/10/2016 19:27

J'attends une photo de condor ...

Laurentdruez 27/10/2016 15:07

Oups, pas pris en photo... disculpa

Pat 26/10/2016 19:27

Tu as cherché la carte grise dans le carnet de bord du véhicule ? Tous les guides le conseillent : il faut visiter le "Chili con carnet" !

Laurentdruez 27/10/2016 15:06

Là, je sais pas quoi répondre... smiley sourire peut-être :-)

Jean Druez 26/10/2016 08:28

Je crois déceler un petit coup de moins bien ? Est-ce la longue étape, la grande ville, la sarabande des camions de minerai, le contrôle inopiné (pourquoi le pick-up n'a-t-il pas de carte grise ?). Non, je crois que c'est une question de communication ... Lorenzo Druez devrait logiquement s'exprimer dans la langue de Cervantes ! Notre étape de ce mercredi fera 650 km dans la brume d'automne qui couvre la Francia. Bonne journée à vous !

Laurentdruez 27/10/2016 15:05

C'est un peu tout ça, on sait bien que le "top" de notre voyage est derrière nous...

Jean Druez 26/10/2016 08:21

Je crois déceler un petit coup de moins bien ? Est-ce la longue étape, la grande ville, la s