Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Salar de Tara (24/10/2016)

Publié le par Laurentdruez

Après être arrivés sur San Pedro par l’ouest, le premier jour, puis avoir exploré le sud de l’Atacama le 2ème jour, le nord le 3ème jour, nous sommes partis vers l’est aujourd’hui ; donc les volcans et l’altitude. Notre objectif est le Salar de Tara, à 1h de route et 50 minutes de « pistes » (enfin, des traces de roues dans du sable et des cailloux…), à quelques km de la frontière bolivienne. Il nous a été déconseillé plusieurs fois, de ne pas nous y rendre par nos propres moyens, à cause du risque de se perdre. Nous avons donc sollicité une des très nombreuses officines spécialisées dans l’accompagnement de touristes.

Un minibus est passé nous prendre à l’hôtel à 8h30, avec un chauffeur, un guide et 8 autres clients, dont 6 français. Le guide semble avoir passé une toute petite nuit (peut-être a-t-il participé aux fêtes de la veille, à cause des élections), à en croire son épi capillaire, et ses lunettes de soleil qui cachent de tous petits yeux. Il nous livrera quelques explications en espagnol et en anglais, avant de s’endormir…

Nous sommes passés entre le Licancabur et le Lascar (volcan le plus actif de l’Amérique du Sud et dont le sommet laisse échapper pas mal de fumerolles) En quelques dizaines de minutes, nous sommes arrivés à 4600 m d’altitude, pour un arrêt petit déj’. La montée s’étant faite rapidement , contrairement à hier, William ressent les effets du mal de l’altitude (maux de tête, maux de ventre, respiration difficile). Il s’est assis, s’est hydraté, a mangé du sucre, et un bonbon aux extraits de feuille de coca et ça a été mieux, même en passant un peu plus loin à 4 850m d’altitude, soit au-dessus du Mt Blanc, point culminant de notre journée et de notre voyage.

Nous sommes maintenant dans la caldeira de la Packana, 2ème plus grande du monde derrière le Yellowstone. Le minibus quitte alors la route pour pénétrer dans le désert. La conduite très sportive du chauffeur dans cette étendue de sable et de cailloux, nous donne l’impression d’être dans le Dakar. 50 minutes de secousses, ponctuées de quelques arrêts pour voir de très belles formations rocheuses et dont les multiples recoins servent aussi … de toilettes.

Nous arrivons finalement au Salar de Tara, étendue d’eau salée, où se retrouvent aussi oiseaux, vigognes, renards andins, … C’est ici que nous prendrons notre repas accompagné d’un verre de rouge chilien.

Au retour, tout le monde s’endort dans le minibus, sauf le chauffeur et le guide qui chantent les tubes qui passent à la radio…  On nous redépose à l’hôtel vers 15H30.

En fin d’après midi, nous sommes allés dans la Vallée de la Lune, toute proche de San Pedro. Des formations rocheuses improbables, des dunes et … le rendez-vous de toutes les agences pour voir le coucher de soleil. Nous nous éclipsons un peu avant d’être envahis, non sans avoir profité de ces paysages dans l’ambiance chaude du soleil presque couchant…

Le volcan Lascar (photo prise depuis le bus)

Le volcan Lascar (photo prise depuis le bus)

Tout là-haut, à plus de 5000m, les telescopes de l'ALMA (photo prise depuis le bus)

Tout là-haut, à plus de 5000m, les telescopes de l'ALMA (photo prise depuis le bus)

Salar de Tara (24/10/2016)
Salar de Tara (24/10/2016)
Salar de Tara (24/10/2016)
Salar de Tara (24/10/2016)
Le Salar de Tara

Le Salar de Tara

Le Salar de Tara

Le Salar de Tara

Le Salar de Tara

Le Salar de Tara

Pause repas

Pause repas

Salar de Tara (24/10/2016)
Salar de Tara (24/10/2016)
Un p'tit coup de rouge à 4300m d'altitude

Un p'tit coup de rouge à 4300m d'altitude

La Vallée de la Lune

La Vallée de la Lune

La Vallée de la Lune

La Vallée de la Lune

La Vallée de la Lune

La Vallée de la Lune

La Vallée de la Lune

La Vallée de la Lune

La Vallée de la Lune

La Vallée de la Lune

Soleil couchant sur l'amphithéâtre de la Vallée de la Lune

Soleil couchant sur l'amphithéâtre de la Vallée de la Lune

Commenter cet article

Jean Druez 25/10/2016 19:49

Encore bravo de Mamou aussi. Non seulement les journées sont bien remplies, mais le commentaire est top. On y est avec vous !

Jean Druez 25/10/2016 19:43

On peut dire que ni les opérateurs ni le commentateur n'étaient dans la lune ! Encore bravo. Papou

Demare Jean 25/10/2016 19:24

C'est un voyage sur Mars...?? C'est extraordinaire et vraiment difficile à imaginer que ces contrées existent vraiment .Bonne continuation et grosses bises à tous.
JEAN