Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thingvellir (22/02/2017)

Publié le par Laurentdruez

Cette nuit, nos rêves furent teintés de vert… Et ce matin, nous faisons nos valises, comme si nous repartions en France, une fois notre mission accomplie. Mais non, nous ne sommes qu’à la moitié du séjour et nous partons rejoindre une guesthouse, à Gardur, tout au bout de la péninsule de Reykjanes.

Mais avant, sous un ciel légèrement voilé et sur une route recouverte de neige, nous allons visiter Thingvellir. Cette vallée, est en fait un fossé d’effondrement entre les plaques tectoniques américaine et eurasienne. Elles s’écartent ici de 5 mm par an, en moyenne. La paisible vallée, dans laquelle nous sommes, est donc plus large de quelques cm, depuis la dernière fois où nous étions venus. Le site est parcouru de nombreuses failles et crevasses, qui rappellent ce qui se joue sous nos pieds.

Nous entamons la petite promenade sur le versant « américain » de la vallée, dans ces fameuses failles, où à partir du Xème siècle se jouèrent  des tournants historiques pour le pays. Les chefs de clans se réunissaient ici, une fois par an, pour des sortes de sessions parlementaires : l’Alping. C’est ici, en l’an 1000, que les islandais décidèrent de se convertir au christianisme ou que l’indépendance du pays fut signée en 1944.

Mais au loin, un nuage d’un noir profond se fait remarquer et approche à vue d’œil. Nous finirons la promenade sous une véritable tempête de neige…

En fin d’après-midi, après avoir essuyé une nouvelle tempête de neige en passant à Reykjavik, nous arrivons à Gardur, dans une guesthouse bien agréable, entourée de chevaux, non loin d’un phare marquant l’extrémité de la péninsule de Reykjanes. Le proprio est bien sympa ; on discute un peu de sa surprise de voir de la neige tomber pour la première fois ici depuis 2 mois, de l’aurore boréale d’hier qu’il a vu aussi, ici, si loin de Selfoss. On discute aussi foot, mais la douleur de la large défaite contre la France en ¼ de l’Euro 2016 est encore bien présente…

Ce soir, on fait les courses, on mange et on se couche à une heure normale ; ça change.

Du Skyr au petit déjeuner, hummm

Du Skyr au petit déjeuner, hummm

Prudence sur la route...

Prudence sur la route...

Thingvellir. Titi repousse les continents européens et américains. Il faut dire que la tectonique des plaques, mais aussi Donald Trump, s'en chargent très bien aussi...

Thingvellir. Titi repousse les continents européens et américains. Il faut dire que la tectonique des plaques, mais aussi Donald Trump, s'en chargent très bien aussi...

Dans une faille de Thingvellir

Dans une faille de Thingvellir

La cascade Öxararfoss

La cascade Öxararfoss

Le torrent s'engouffre dans la faille

Le torrent s'engouffre dans la faille

Ce nuage n'annonce rien de bon...

Ce nuage n'annonce rien de bon...

Confirmation

Confirmation

Guesthouse Gardur

Guesthouse Gardur

Commenter cet article

Pat 24/02/2017 09:55

Des nuages noirs pour de la neige ?! Ils n'ont pas des problèmes de couleurs en Islande ?!

laet 23/02/2017 19:49

hum le bon skyr !!!

Pat 23/02/2017 14:57

Ce matin, à Font Romeu, on ne voyait plus les montagnes. Je pensais qu'elles étaient simplement cachées par les nuages bas, mais finalement, c'est peut-être Titi qui les a déplacées pendant la nuit !

Papou 23/02/2017 10:04

Mon commentaire de Jökulsarlon étant passé à la trappe, j'espère que celui-ci survivra !
Il peut se résumer à un "Waouh" englobant récit et photos ... et je le partage avec Mary qui s'est exclamée plusieurs fois devant le texte, en attendant le choc des photos.
Voilà une bonne réserve d'énergie et de satisfactions avant de reprendre l'avion, le Picasso, et .. le boulot. Bises à tous les quatre.

Anne K 23/02/2017 09:22

Bonne suite de découvertes!